logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/01/2009

Donner une seconde vie à un (vieux) PC

medium_Linux.pngFaire une station Internet:

Une réutilisation possible de son vieil ordinateur:
le transformer en une station Internet sécurisée.
L'objectif est d'en faire une passerelle,
un tampon de sécurité pour pouvoir surfer tranquillement
sans se retrouver encombré de virus, ou disposer de
multiples protections qui ralentissent l'ordinateur.

Un PC vieux de 3 à 5 ans peut servir pour se
connecter à Internet. Il suffit d'installer un minimum
de logiciel: navigateur Internet, anti-virus, pare-feu.
Un moyen simple consiste à utiliser une distribution LINUX.
Aujourd'hui, ces distributions ont fait de réels progrès
en matière d'accessibilité, de compatibilité et de performances.
Elles peuvent être utilisées de la même manière que Windows,
même par des personnes ayant peu de connaissances en informatique.
Quatre distributions sont à conseiller pour les débutants :
Fedora, Suse Linux, Mandriva et Ubuntu.
Elles sont suffisamment populaires, ce qui facilite l'aide
et le support via Internet.(J'utilise personnellement Ubuntu)

Les dernières distributions Linux sont plus modestes
que les derniers Windows et Mac OS X, et peuvent
fonctionner sur un ordinateur avec seulement 512 Mo
de mémoire vive, une carte graphique 128 Mo
(voire un chipset intégré), et un processeur de type
Pentium 4 (2 Ghz) soit une configuration d'il y a 5 ans.

L'avantage de Linux, par rapport à Windows,
vient du fait qu'il existe aujourd'hui très très peu de virus,
et que les distributions incluent de nombreuses
fonctions de sécurité (et notamment un pare-feu) intégrées
qui rendent le surf plus serein.
Linux reconnaît automatiquement les box Internet
des FAI (Fournisseur d'Accès à Internet), et vous
propose une connexion même au premier
démarrage, automatiquement, en passant ou non
par un réseau Wi-Fi.

Pour obtenir LINUX:
il faut télécharger une image d'une distribution Linux
(un fichier .iso )sur n'importe quel PC.
il faut la graver sur un CD-Rom ou un DVD-Rom
(selon la taille du fichier car l'image représente de 700 Mo à 4,7 Go)
il faut donc une connexion Internet rapide.
Si ce n'est pas le cas, aucun problème,
il est possible de commander gratuitement le CD-Rom,
qui arrivera alors livré à votre adresse postale sans frais.
Seul souci, le délai n'est pas garanti et peut aller jusqu'à 10 semaines.

L'installation assistée rend la procédure automatique.
Pensez juste à bien sauvegarder vos données
(images, vidéos, fichiers bureautiques)
afin de les exporter vers un PC avec Windows:
les fichiers Windows ne sont pas compatibles
avec Linux (quoique certains fichiers .......)

Si l'installation de Linux vous rend malade,
que vous préférez tester le logiciel avant de l'installer,
pas de problème. Des versions Live CD de Linux
existent aussi:
Démarrer votre PC avec le CD installé dans votre lecteur,
Linux démarre automatiquement, reconnaît la box Internet
et propose la connexion instantanée.
Rien de plus pratique, mais la lenteur du lecteur CD-Rom
rend parfois l'exécution de programmes un peu pénible.

Liens utiles:
site Débian: http://www.debian.org/
site Ubuntu: http://ubuntu-fr.org/
site Fedora: http://www.fedora-fr.org/
site Suse Linux: http://fr.opensuse.org/
site Mandriva: http://www.mandriva.com/fr

22/01/2009

NOUVELLE ARNAQUE VISA et MASTERCARD

(Copie d'un mail reçu récemment)  

Voici une nouvelle version de fraude sur les cartes de crédit.
C'est très raffiné puisque l'on vous donnent toutes les informations de vos cartes,
à l'exception de la "partie" manquante.

L'information qui suit mérite d'être lue attentivement.
En comprenant bien comment fonctionne l'ARNAQUE des cartes
Visa et MasterCard, vous serez en mesure de vous protéger.

L'arnaque fonctionne comme suit :

La personne qui appelle dit appartenir à un département de sécurité
de VISA (ou MasterCard).
Elle signale que votre carte est signalée pour un achat inusité (non réalisé)
et appelle pour vérifier.
Cette personne vous donne les renseignements sur votre carte,
votre banque ,ainsi que votre adresse qui est évidemment exacte.
elle vous précise l'achat effectué( faux évidemment).
Lorsque vous répondez que c'est une erreur,
cette personne continue en disant qu'elle va créditer votre compte
de la valeur de l'achat frauduleux.
Elle continue en disant qu'elle va inscrire un rapport de fraude au dossier et
la personne vous dit qu'elle doit vérifier que vous êtes bien en possession de votre carte.
Elle vous demande de retourner votre carte et de regarder certains numéros.
Il y a 7 numéros :
les 4 premiers font partie de votre numéro de carte,
les 3 suivants sont des numéros de sécurité pour
vérifier que vous êtes bien en possession de votre carte.
Ce sont les numéros que vous employez à l'occasion d'achats par Internet.
La personne vous demandera de lui lire les 3 numéros et par la suite
elle vous dira que c'est exact mais qu'elle devait vérifier que la carte
n'avait pas été perdue ou volée et que vous l'aviez toujours.


Jamais cette personne vous a donné ou demandé votre numéro de carte.
( car elle l'a déjà)

Le but des arnaqueurs est d'obtenir votre numéro d'identification
personnel (NIP ou PIN en anglais) à 3 chiffres, inscrit au dos de votre carte.
NE DONNEZ JAMAIS ce numéro au téléphone et dites leur que vous
allez appeler VISA ou MC directement pour vérifier cette conversation
.

Les services VISA et MC disent qu'ils ne demande JAMAIS d'information apparaissant
sur les cartes car ils les ont déjà puisqu'ils émettent les cartes !!!
Lorsque vous donnez aux arnaqueurs votre NIP à 3 chiffres vous croyez que
l'on créditera votre compte, or c'est le contraire qui va se passer et
lorsque vous recevrez votre relevé, vous verrez des frais pour
des achats que vous n'avez jamais fait et il sera trop tard ou très
difficile de porter plainte.

 

03/01/2009

Les paiements par carte bancaire sur Internet

Pour renforcer la sécurité des paiements par carte bancaire sur Internet, Visa et MasterCard ont développé un nouveau système d'authentification du porteur de la carte.
Depuis octobre 2008, certains sites marchands affichent les pictogrammes " Verified by Visa " et " MasterCardSecureCode ".
Il s'agit d'un nouveau système d'authentification en ligne du porteur de la carte, destiné à renforcer la sécurité des paiements par carte bancaire sur Internet.
Vous adhérez à ce nouveau service auprès de votre banque. Lors du paiement sur le site marchand, après avoir saisi les données de votre carte bancaire (numéro, date d'expiration et cryptogramme), une nouvelle fenêtre d'identification s'ouvre.
Vous devez indiquer un code personnel enregistré auprès de votre banque (date de naissance, mot de passe ou autre identifiant).
 La transaction sera validée par votre banque après vérification de la conformité de ce code.
A défaut d'enregistrement à ce nouveau système d'authentification, il n'est plus possible de payer par carte bancaire sur les sites qui demandent une telle authentification. Mais la carte est toujours utilisable sur les autres sites Internet.


Autres solutions de paiement en ligne. ( si saisir le numéro de votre carte bancaire sur Internet vous fait encore peur) Vous pouvez utiliser une carte virtuelle:
e-Carte Bleue (chez LCL, Société Générale, Caisse d'épargne, La Banque Postale, le groupe Banque Populaire),
P@yweb Card
(groupe Crédit Mutuel / CIC),
Virtualis
(au Crédit Mutuel de Bretagne et au Crédit Mutuel du Sud Ouest notamment).
Ces cartes virtuelles sont utilisables sur tous les sites marchands, sauf pour les transactions qui nécessitent de présenter la carte bancaire ultérieurement (réservation de places de spectacle, billets SNCF...).
A chaque paiement, le système génère un numéro de carte virtuel à usage unique, qu'il faut saisir à la place du numéro de carte bancaire. Mais bien d'autres solutions de paiement sur Internet sont disponibles pour régler ses achats sur les sites marchands
Pour en citer quelques uns :
 PayPal
, l'un des services de paiement en ligne les plus connus(vous ouvrez un compte en ligne qui vous permet de payer sur Internet mais également d'envoyer des fonds ou d'en recevoir),
les cartes prépayées Ticket-Surfet Neosurf
, en vente chez les buralistes, pour des paiements de petits montants sur Internet (en communiquant le numéro secret situé au dos de la carte),
certains services ou contenus payants sur Internet peuvent être réglés par un paiement réalisé par l'intermédiaire du fournisseur d'accès à Internet(décompté sur la facture d'abonnement à Internet),
il est également possible, sur certains sites marchands, de régler ses achats par chèque, voire par virement bancaire. Mais des frais supplémentaires vous seront peut être demandés, en cas d'utilisation de ces solutions de paiement alternatives.

Ne pas oublier les règles de prudence.
Le nouveau système d'authentification, "Verified by Visa " et " MasterCard SecureCode ", doit renforcer la sécurité des paiements par carte sur Internet. Mais la seule indication de la date de naissance peut-elle empêcher les fraudes ?
Cette donnée sera très facile à trouver par le fraudeur en cas de perte ou de vol des papiers d'identité en même temps que de la carte bancaire par exemple. Un mot de passe ou autre identifiant devrait être plus efficace, à condition bien sûr de ne pas le noter sur un document joint à sa carte.
Quel mode de paiement choisir pour payer sur Internet ?
Il n'existe pas un mode de paiement supérieur aux autres au niveau de la sécurité et qui soit la panacée.
Chaque système a ses propres failles. D'où la nécessité de rappeler quelques règles de prudence pour ses achats sur Internet:
Achetez de préférence sur des sites ayant une adresse physique en France ou sur des sites étrangers connus.
Au moment de payer sur Internet, assurez-vous que vous êtes dans un environnement sécurisé(sur un site https, avec un cadenas fermé affiché en bas de l'écran) qui garantit la sécurité du transfert des informations entre vous et le site.
Surveillez régulièrement vos relevés de compte, même si vous n'achetez pas sur Internet: le numéro de votre carte bancaire peut être piraté lors d'un paiement chez un commerçant ou d'un retrait d'espèces sur un distributeur automatique de billets.

Si malgré tout votre compte est débité frauduleusement, vous disposez d'un délai de 70 jours (parfois 120 jours selon les établissements) à compter de la date de l'opération frauduleuse pour contester ce débit par écrit auprès de votre banque.
Celle-ci doit vous créditer la totalité des sommes contestées, sans frais, ainsi que les frais bancaires que vous avez à supporter, dans un délai d'un mois à compter de la réception de la contestation.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique